AVOINE: pour une détente sucrée


Sucrée, douce, émolliente, réchauffante… je ne parle pas de dessert mais bien de l’avoine !
Quelle plante élégante bien que l’avoine fleurie n’ait rien du lys, elle se tient droite en bonne graminée voguant avec le vent. Cette plante que l’on connaît surtout au Québec pour sa céréale sous forme de gruau a de grandes propriétés à vous offrir. Voici pourquoi vous pourriez avoir envie de la laisser entrer dans votre vie!
Dans ce siècle où être stressé, dans le rush et générer de l’adrénaline comme si un ours nous courrait constamment après ressemble à une norme acceptable, il peut être important de s’outiller pour revenir de temps à autres sur le plancher des vaches. Et justement, l’avoine sous toutes ses formes excelle à prendre soin du système nerveux. On ajoute à ça toutes les merveilles qu’elle fait pour la peau, les os, les cheveux, les convalescents… Entrons donc dans son univers.

Avoine et système nerveux

Une maison est toujours plus solide quand la fondation est solide, nous sommes d’accord? L’avoine donne de la structure à la fondation du corps physique et mental  de deux façons selon moi. D’abord, son action sur les nerfs : trophorestauratrice. Elle aide les cellules nerveuses à garder leur intégrité et permettre un meilleur échange entre les synapses. Des nerfs peuvent s’endommager pour plusieurs raisons, blessures, fractures etc.  D’autres pathologies vont affecter les nerfs quand il y a de l’épuisement, une dépression, du stress accrue sur de longues périodes.
De plus l’avoine est adaptogène, elle permet au corps de s’adapter plus facilement au stress quotidien en agissant sur des organes et systèmes majeurs du corps : le système endocrinien via les surrénales (celles qui produisent adrénaline et cortisol), le système nerveux et le système immunitaire. En harmonisant ces trois systèmes, l’avoine permet de réguler le corps et diminuer les réactions d’inflammation, se protège davantage des maladies, régule nos réactions au stress. En somme, la fondation est plus solide face aux intempéries. Aviva Romm la conseille en infusion avec l’ortie le matin comme soutien au système nerveux afin de permettre d’éviter de l’anxiété et les variations de tempérament.

Avoine et douceur

Le terme émollient, ça te dit quelque chose? Tu sais quand un aliment devient gluant quand il est chauffé ou trempé? Comme le lin, le chia ou le gruau! Ces aliments contiennent un composé appelé les mucilages.  Ce sont des substances végétales, constituées de polysaccharides, qui gonflent au contact de l'eau en prenant une consistance visqueuse tel que dit par wikipédia. Ces substances visqueuses que j’appelle affectueusement gluglu viennent nourrir toutes les muqueuses du corps. Dans le cas de l’avoine, c’est particulièrement la peau. Elle adoucit la peau lorsque la met dans le bain sous forme de décoction. Le plus simple selon moi, une grosse poignée de gruau dans une chaussette qu’on laisse dans le bain et que l’on place sous le robinet. Les mucilages ressortent un peu blanchâtre et tellement doux. C’est merveilleux pour la peau sèche et tout ce qui pique (varicelle, piqûres de moustiques, urticaire, etc…)
Cet effet se retrouve aussi à l’intérieur du corps sur la muqueuse digestive.

Avoine  et autres merveilles

Celle qu’on appelle aussi la folle avoine nourrit  parce qu’elle est remplie de minéraux et de vitamines facilement assimilable. Les os, les ongles et les cheveux s’en trouvent fortifié. Alcalinisante, l’avoine prévient la détérioration des os dû au vieillissement.
Plusieurs études ont démontré que de manger du gruau quotidiennement permet de baisser les taux d’hypercholestérolémie en plus de réduire la propension aux maladies cardio-vasculaires.
Pour les convalescents, l’avoine aide à retrouver l’énergie et à se sentir nourrit, il aide les fonctions cognitives. Des études ont démontré que des extraits d’avoine pris quotidiennement augmentaient la mémoire chez des adultes de 40 à 65 ans ayant dit avoir moins de mémoire avec l’âge.

Pour les petits, les femmes enceintes et l’allaitement

L’avoine fleurie,  le gruau et toutes les formes d’avoine sont bénéfiques, elles ne représentent aucune toxicité et n’ont pas d’interaction majeure avec des médicaments. Nous sommes dans l’ordre alimentaire. Les effets calmant, nourrissant et adoucissant seront bénéfiques pour tous incluant les touts –petits, les femmes enceintes et allaitantes et les  personnes âgées!

J’en veux, je fais quoi?

Selon moi, la meilleure façon de boire de la tisane d’avoine  est de la faire en décoction. Prendre la paille d’avoine la mettre dans un chaudron la couvrir d’eau froide et la faire mijoter à feu doux 15 à 20 minutes. Les sucres naturels ressortiront et ça sentira les biscuits à l’avoine dans la maison. C’est délicieux.
On peut la prendre en teinture-mère dans l’alcool ou le vinaigre 30 gouttes (1ml),  à raison de 3 fois par jour dans un peu d’eau.
Encore plus simple, mangez du gruau!


Commentaires

Articles les plus consultés